mardi 6 mai 2014

Voile

 
(image ici)

"Elles cachent ce que peut-être personne ne regarderait si elles ne le cachaient pas." (Chahdortt Djavann, Bas les voiles !, Gallimard 2003, p. 24.)

"Sa beauté, dont elle ne s'était pas particulièrement souciée jusqu'alors, comme toutes les femmes vraiment belles, se trouva soudain ravagée par une petite vérole confluente qui brouilla ses jolis traits et ne lui laissa que les yeux magnifiques d'une sibylle égyptienne. Le hideux voile noir qui lui avait toujours paru le symbole de la servitude devint alors un refuge derrière lequel elle pourrait dissimuler les ruines d'une beauté qui avait été jadis tenue pour tellement remarquable." (Lawrence Durrell, Balthazar [1958] - Le Quatuor d’Alexandrie, Pochothèque, p. 295.)

0 commentaire(s):

Enregistrer un commentaire